Accueil
Annuler
Email
Mot de passe
Mot de passe perdu ?
ActivitésBuena OndaRecettes de cuisineGalerie photosPetites annoncesSolidaritéSponsors & Partenaires
Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7
1420799 visites

La ville

 

Son histoire

C'est à Buenos Aires, que débutait, le plus souvent, l'itinéraire des voyageurs du XIXème siècle. En 1833, Charles Darwin décrit ainsi la ville "grande et une des plus régulières, je crois, qui soient au monde. Toutes les rues se coupent à angle droit et toutes les rues parallèles se trouvent à égale distance les unes des autres, les maisons formant des carrés solides d'égales dimensions qu'on appelle cuadras".

A la fin du XIXème siècle, grâce à la richesse générée par les exportations de boeuf réfrigéré vers l'Europe, Buenos Aires était devenue la ville la plus animée d'Amérique Latine et l'une des plus cosmopolites du monde.

Fondée il y a plus de 400 ans, Buenos Aires concentre la vie intellectuelle, économique et politique du pays. Ce petit bout d'Europe des Amériques bâti dans la pampa vide et plate conserve le charme d'une ville où le temps se serait arrêté aux années 60.

 

Ses quartiers

Buenos Aires compte 48 quartiers ("barrios"). Vous pouvez visiter de nombreux musées, vous rendre à l'hippodrome de Palermo, regarder un tournoi de polo (au mois de novembre et décembre) ou une partie de "pato" (un sport argentin se jouant avec des chevaux), ou bien vous promener dans les nombreux parcs de Palermo ou encore prendre un thé dans le jardin japonais ou un café chez Tortoni, le plus ancien café littéraire de Buenos Aires, situé dans le centre ville.

 

 

La Boca

La Boca est le quartier de Buenos Aires d'où les migrants débarquaient. C’est un quartier pittoresque, très touristique où l'on se balade dans la rue piétonne Caminito avec ses façades colorées. C’est aussi un quartier bohème, où de nombreux peintres et sculpteurs ont installé leurs ateliers. Le soir, les quelques rues qui s’animent autour des boîtes à marins, boîtes à tango, restaurants italiens attirent une foule cosmopolite. Enfin, La Boca est également mondialement connue pour son club de football Boca Juniors, où Diego Maradona donna de beaux spectacles dans le célèbre stade de "la Bombonera". 

 

Monserrat

Monserrat, véritable berceau de la ville, est un quartier central et historique où se trouve la plupart des édifices les plus importants de Buenos Aires. C’est dans ce secteur que sont situées notamment la place principale de la ville la Plaza de Mayo, et la Maison du gouvernement, la Casa Rosada. On peut observer dans ce quartier tout le trésor historique de Buenos Aires et de l’Argentine.

En face de la Place San Martín se trouve la plupart des édifices les plus importants de Buenos Aires. 

 

Palermo

Palermo est le poumon vert de la ville. C’est un quartier principalement résidentiel, aussi le plus étendu de la ville, et il se divise en de multiples secteurs (Palermo soho, Palermo Hollywood, Palermo Chico, Las Cañitas ...). On y trouve beaucoup d’habitations élégantes, des rues arborées, des cafés branchés, des restaurants gastronomiques et ethniques, de nombreux musées et de grands espaces verts. 

Le plus grand quartier avec ses Ambassades, Palermo Soho pour le "shopping", Palermo Hollywood pour ses restaurants, vous pourrez aussi visiter: l'hippodrome, le stade de polo, le zoo, le jardin botanique, la Rural (parc des expositions aujourd'hui), le parc 3 de Febrero avec sa roseraie et son jardin japonnais.

 

Puerto Madero

Puerto Madero, situé sur les rives du Rio de la Plata, est un quartier récent qui a commencé à se développer vers la fin des années 90. C’est le quartier le plus cher de la capitale, où ont été construits les plus hauts gratte-ciel de la ville. Puerto Madero est aussi un secteur important de gastronomie. On y trouve une multitude de restaurants, des hôtels 5 étoiles, des bureaux, un complexe de cinéma, un casino, ainsi qu’une grande réserve écologique pour une ballade le dimanche au bord du canal.

Le Puente de la Mujer (Pont de la Femme), devenu le symbole d’un Buenos Aires qui se modernise, embellit le quartier depuis 2001. A ne pas manquer le très beau Musée Fortabat, dont la collection de peintures est impressionnante, tant par sa qualité que sa quantité.

 

Recoleta

Recoleta est l’un des quartiers les plus aisés de la capitale. C’est aussi un quartier historique où se concentre une bonne partie de la vie culturelle de la ville. Il comprend le Cimetière de la Recoleta et héberge également le Musée national des Beaux Arts, la Bibliothèque nationale, le Centre culturel Recoleta, divers pavillons d’exposition et le centre commercial Village Recoleta, qui rassemble des boutiques, un complexe de cinéma important et un grand marché d'artisanat du vendredi soir au dimanche soir à côté du shopping de Buenos Aires Design.

 

Retiro

Retiro est un quartier très animé et cosmopolite, un secteur à la fois riche en monuments, palais et résidences de luxe, et un lieu de passage de tous les citadins. On y trouve trois gares ferroviaires (Estación Retiro) ainsi que la gare terminale des Omnibus.

Retiro comprend la splendide Plaza San Martín et d’autres monuments et lieux importants de la ville comme la Torre de los Ingleses, l’édifice Kavanagh, le Monument aux Morts des Malouines ou encore la très commerçante rue piétonne Florida. Fait aussi partie du quartier Retiro, la Villa 31, l’un des bidonvilles (villas miserias) les plus connus du pays.

 

San Nicolas

San Nicolás, plus souvent appelé "Centro" par les porteños, est, avec le quartier de Monserrat, le véritable centre de la mégapole de Buenos Aires. C’est là qu’est située "la City" de Buenos Aires, centre économique et financier du pays.

On y trouve également la fameuse rue piétonne Florida, avec tous ses commerces, l’Avenue Corrientes, connue pour son animation constante aussi bien de jour que de nuit, l’Avenue 9 de Julio qui est l’avenue la plus large au monde et l’Obelisco qui est le symbole par excellence de Buenos Aires.

San Nicolas regorge de cinémas, de théâtres, dont le plus célèbre  El Teatro Colon, de cafés, de librairies, ce qui en fait un haut lieu de la culture porteña. 

 

San Telmo

San Telmo est l’un des quartiers les plus anciens de la ville. C’est un quartier historique, considéré comme le berceau du tango. Son caractère pittoresque, ses boutiques d’antiquité, ses anciens cafés, en font un quartier particulièrement apprécié par les argentins. La foire de la Plaza Dorrego du dimanche est l’une des plus importantes du monde et l’un des principaux attraits de la ville, où se mêlent objets en tout genre, musique, et artistes de rue.

Le grand Parque Lezama est également une promenade incontournable et traditionnelle de ce quartier au charme incontestable. 

 

Collegiales

Colegiales est un quartier tranquille et résidentiel situé entre Palermo Hollywood, Belgrano et Chacarita. On y trouve de nombreux immeubles modernes, des maisons basses, des hôtels particuliers.

Son axe le plus commerçant est l’Avenue Federico Lacroze. Y sont concentrées de nombreuses places, telles que la Plaza Mafalda (en hommage au dessinateur Quino). A ne pas manquer l’unique Marché aux puces de la ville, el mercado de las pulgas, situé sur l’Avenida Dorrego.

 

Nuñez

Nuñez est un quartier coquet composé de maisons basses et de rues arborées, situé dans le nord de la capitale, sur les bords du Rio de la Plata.

On y trouve de nombreux espaces sportifs et de détente, le Musée de la Mémoire (inauguré en 2007) et l’une des salles de concert de rock les plus importantes de la ville , el Estadio Obras.