Accueil
Annuler
Email
Mot de passe
Mot de passe perdu ?
ActivitésBuena OndaRecettes de cuisineGalerie photosPetites annoncesSolidaritéSponsors & Partenaires
Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7
1447228 visites

Le Nord-Ouest Andin

Ça y est, notre séjour argentin touche à sa fin, mais pas question de s'en aller sans visiter la province de Salta. Nous avons donc profité des vacances hivernales des enfants pour partir dans cette région si belle. Beau périple de 5000 km en voiture…

 

Le trajet commence par 2 jours de liaison via Cordoba, les salines longeant les premières Sierras du nord et la montée vers Tafi del Valle. Passé le col del infiernillo, s'ouvrent les vallées calchaquies : Cardones géants, candélabres végétaux, Amaicha et le musée artistique de la Pachamama et les fameuses ruines de Quilmes, avant la traversée des vignobles de Cafayate (hips !). Premières sensations de se trouver loin de Buenos Aires et premiers contacts (seulement de loin !!!) avec les cardones, ces cactus candélabres géants. Les ruines de Quilmes nous ont impressionnés. Une cité millénaire perdue au beau milieu des cardones et à flan de montagne. Les aborigènes, puis les Incas, ont laissé derrière eux des traces de sociétés organisées et hiérarchisées.

Après Cafayate, poursuite vers le nord, à Salta par la Quebrada de Las Conchas. Les formations rocheuses toutes plus belles les unes que les autres, se succèdent : los colorados, los estratos, el amfiteatro, la garaganta del diablo… et toujours l'impression d'être loin, très loin de Buenos Aires ! La visite de Salta nous a enchantés. Si vous y allez, ne manquez pas de visiter le Musée de Haute Montagne (MAM) qui retrace la découverte de 3 enfants incas sacrifiés et surtout la vie des Incas et la richesse culturelle de cette société. Le musée du Cabildo présente également des découvertes des sociétés aborigènes bien avant l'invasion des Incas.

Place aux montagnes, en route pour Tilcara au nord de Salta. De là, nous avons rayonné pendant 3 jours vers Humahuaca, Purmamarca. Je vous recommande tout particulièrement une adresse expérimentée par plusieurs d'entre vous et que nous avons particulièrement appréciée : le Cerro Chico, lo del Frances. Sur les conseils de Nouredhine, le propriétaire, nous sommes allés voir l'Hornocal, une montagne présentant sur plusieurs kilomètres une palette de couleurs impressionnantes. La vue se mérite (25 km de piste en lacets, 4300m d'altitude) mais vaut vraiment le détour. Le point de vue n'était signalé dans aucun des 3 guides que nous avions emportés avec nous.

Après 3 jours passés à contempler les montagnes, les villages et leurs églises, leur marchés de tissus colorés, nous sommes repartis vers Salta en passant par les Salinas Grandes, la puna et ses vicuñas, ses ânes et ses lamas, traversant les quebradas entre San Antonio de los Cobres et Salta, longeant le Tren de las Nubes dans la quebrada del toro.

Etape à Salta avant de repartir vers Cafayate, mais cette fois en passant par les vallées calchaquies. Cachi, Molinos. Si vous n'aimez pas la piste, l'altitude et la route en lacets laissez tomber ! Là encore, nous avons profité de la vie paisible de ces villages en pisé à la limite de la léthargie. Mais qu’il est doux de ne rien faire ! Un détour intéressant par Seclantas et le camino del artisanio, et les ateliers de tissage chez l'habitant.

Après notre boucle Cafayate Salta, poursuite plein sud vers les provinces de La Rioja et de San Juan par la Ruta 40 : Santa Maria, Belen, Chilecito, la superbe cuesta de Miranda avant d'atteindre les parcs nationaux de Talampaya et d'Ischigualasto. A Talampaya, nous avons opté pour la version caminata de 4h30 (mais qui a finalement duré 6h30), ce qui nous a permis d'apprécier le gigantisme des lieux, de voir l'ensemble du parc d'en haut et de marcher au beau milieu de 250 millions d'années d'évolution géologique. Ischigualasto m'a finalement moins impressionnée, mais je pense que cela est lié en grande partie à la forme de la visite poussive en convoi de voitures, avec 5 points de vue. Néanmoins, on devient vite difficile car les paysages restent fascinants.

En quelques lignes, voici notre voyage et je ne saurai trop vous conseiller d'aller vous faire votre propre opinion tant les paysages, les personnes et les villages sont à découvrir. Si, comme nous, vous optez pour l'option voiture, n'oubliez pas que les routes ne sont pas praticables en toute saison (éviter l'été et ses pluies parfois violentes) et bien que praticables avec un véhicule conventionnel, on était content d'avoir un 4x4 (franchissement, confort). Et encore plus qu’ailleurs en Argentine : il n'y a pas toujours de l'essence ou un distributeur de billets opérationnel !

 

QUELQUES BONNES ADRESSES :

Hôtels :

- Hôtel Cerro Chico… lo del frances
Tilcara (Quebrada de Humahuaca)
Tél : 388 154042612

- Hôtel Antiguo convento
Caseros 113, Salta
Tél : 0387 4227267

- Estancia los cuartos
Tafi del Valle, Tucumán
Tél : 381 155874230

- Finca la Paya
Cachi
Tél : 03868 491139

 

Restos :

El Patio (Tilcara), Terra de colores (Purmamarca), El Portillo (Humahuaca - esquina Tucuman et corrientes)

 

Les marches artisanaux locaux de :

Purmamarca, Humahuaca ou le Mercardo central de Salta.